Anti-doctorat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anti-doctorat

Message par Henry le Ven 20 Mai - 12:00

Un billet - témoignage intéressant (et glaçant) sur le doctorat aujourd'hui : http://sites.google.com/site/antidoctorat/
Les étudaints de master devraient lire ce genre de prose avant de s'inscrire... :/

Henry
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 2
Thèmes de recherche : la recherche
Date d'inscription : 20/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anti-doctorat

Message par Marie M le Ven 20 Mai - 16:32

Edifiant !! Merci Henry, je vais faire tourner ! Ca ne ferait pas non plus de mal à mes amis du privé de lire ça... Je me remets difficilement du "Wow t'as trop la belle vie toi !" qu'un "ami" m'a sorti la semaine dernière...

Marie M
Admin

Nombre de messages : 353
Age : 33
Localisation : Paris
ED /EA : ED 384 / EA 3978 CRAN
Thèmes de recherche : famille, valeurs morales Etats-Unis/Canada
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anti-doctorat

Message par CecileC le Sam 21 Mai - 17:19

Merci, Henry, pour ce billet, il fallait que ce soit dit !

L'article est très complet, mais il faut signaler que le changement récent de l'allocation en contrat doctoral modifie quelques points, comme par exemple le congé maternité. La doctorante peut demander à faire prolonger son contrat d'autant. Ceci dit, il faut en faire la demande, ce qui revient à laisser les doctorants "victimes" de pressions plus ou moins subtiles. Il suffit, par exemple, qu'un administratif fasse remarquer qu'un contrat (avec enseignement) qui courrait jusqu'à la moitié d'un semestre, ce serait vraiment la plaie à gérer, pour que la doctorante renonce à faire cette demande.

Les conditions de travail sont effectivement scandaleuses. Alors il y a deux manières de voir les choses : soit une vision "malthusienne" : on ne forme que le nombre qui sera recruté (qui pose autant de problèmes qu'elle en résout), soit on cherche à augmenter les financements. Avec l'autonomie des universités, elles auront plus de marge de manœuvre pour financer leur recherche, mais on peut bien sûr craindre que lorsqu'il faudra faire des économie, elles seront tentées d'accroître la part de recherche réalisée gratuitement par des doctorants bien gentils sur leur temps libre, au détriment de la recherche menée par des doctorants dûment rémunérés.

En tous cas, il est absolument essentiel qu'avant de se lancer dans une thèse, on réfléchisse bien à tout ça...

CecileC
Admin

Nombre de messages : 838
Localisation : 75015 Paris
ED /EA : ED 384 / EA1775
Thèmes de recherche : Irlande/US, littérature 19è
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://univ-paris3.academia.edu/CécileChartier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anti-doctorat

Message par Henry le Dim 22 Mai - 1:35

Des coquilles corrigées, ainsi qu'une mention d'après ce que vient de dire CecileC (il faut dire que l'auteur a passé son doctorat il y a déjà quelques années).
Merci pour lui, et faites tourner. Je ne savais pas trop où poster cela exactement, alors je me suis dit qu'un forum de doctorant était justement le bon endroit.

Henry
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 2
Thèmes de recherche : la recherche
Date d'inscription : 20/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anti-doctorat

Message par CecileC le Mer 25 Mai - 9:42

Je me suis permis de diffuser l'adresse sur la liste de diff de la CJC. Il faut admettre que c'est un des argumentaires les plus complets qu'il m'ait été donné de lire. C'est intéressant pour une association comme le BDP3 ou une fédération comme la CJC, car la situation du doctorant est typiquement une situation insoluble au niveau individuel, car au moindre litige, c'est le doctorant qui met en jeu sa future carrière dans le monde universitaire. Faire des vagues revient bien souvent à un suicide professionnel (dans le monde académique, j'entends...) Et il faut admettre aussi que le directeur a droit de vie ou de mort sur son doctorant (même si la plupart d'entre eux, de bonne ou de mauvaise foi, le nie vigoureusement).

D'ailleurs, je me souviens que le BDP3, au début, a aussi été créé car on s'était dit que si les Masters avaient plus de contact avec les doctorants et leur situation quotidienne, ils réfléchiraient peut-être à deux fois avant de se lancer, et ils prendraient en considération bien d'autre critères que la pertinence intellectuelle de leur sujet !

CecileC
Admin

Nombre de messages : 838
Localisation : 75015 Paris
ED /EA : ED 384 / EA1775
Thèmes de recherche : Irlande/US, littérature 19è
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://univ-paris3.academia.edu/CécileChartier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anti-doctorat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum