Soutenance de thèse‏ Le vague – De l’usage évaluatif d’un terme en français et en allemand à la reconstruction d’un concept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soutenance de thèse‏ Le vague – De l’usage évaluatif d’un terme en français et en allemand à la reconstruction d’un concept

Message par Cécile W le Lun 21 Nov - 14:10

Chers collègues,

J'ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse de doctorat, qui aura lieu le lundi 5 décembre 2011 à 14h30 – Salle Bourjac en Sorbonne (17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris).

La thèse s’intitule :

Le vague – De l’usage évaluatif d’un terme en français et en allemand à la reconstruction d’un concept

vagheit – Vom evaluierenden Gebrauch eines Ausdrucks im Französischen und Deutschen zur Rekonstruktion eines Begriffs


Elle a été réalisée en cotutelle sous la direction de Sophie Moirand (Sorbonne Nouvelle-Paris 3) et de Thomas Krefeld (Ludwig-Maximilians-Universität München)

Jury :

Thomas KREFELD, professeur des Universités, Ludwig-Maximilians-Universität München (co-directeur)
Wiltrud MIHATSCH, professeure des Universités, Ruhr-Universität Bochum, (rapporteure)
Sophie-Colette MOIRAND, professeure des Universités, Sorbonne Nouvelle-Paris 3, (co-directrice)
Marie-Anne PAVEAU, professeure des Universités, Université Paris 13, (présidente)

La soutenance sera suivie d'un pot à l'Hôtel de Senlis (7-9, rue Malebranche, 75005 Paris). Pour des raisons d’organisation, je vous remercie de bien vouloir me confirmer votre présence.


Résumé
L’objectif de cette recherche est de cerner le concept du vague dans le discours quotidien à travers l’emploi des adjectifs vague en français et vage en allemand tels qu’ils sont utilisés par des locuteurs ordinaires lors de l’appréciation d’un terme ou d’un énoncé auxquels ils ont été confrontés. Le corpus est constitué d’extraits d’articles de presse francophone et germanophone contenant les jugements de valeur « c’est vague », « réponse vague », « expression vague », etc. À l’aide d’une méthode qualitative et inductive, partant de jugements singuliers, ce travail laisse la parole au locuteur ordinaire et essaie de relever les différents sens ainsi que les diverses fonctions que peuvent avoir les termes vague/vage dans le langage courant. Ainsi, on montre que l’emploi des mots vague/vage peut non seulement signaler entre autres un manque d’informations, un degré élevé d’abstraction ou un problème de multi-référentialité de l’expression jugée mais également servir à disqualifier l’adversaire, fonction qui semble récurrente en situation de débat politique. Cette recherche se démarque par sa méthode, inspirée de travaux relevant de la Folk Linguistics (linguistique populaire), d’approches logico-philosophiques et de certaines études pragmatiques sur le vague, mais elle vise également à compléter les catégories et les définitions existantes dans cette littérature à propos de ce phénomène.
 Il s’agit d’un travail conceptuel qui tient à apporter de nouvelles connaissances dans le champ des études menées sur le concept du vague.
Mots clés : folk-linguistique, fonction évaluative, pragmatique, vague

Pascale Brunner

Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (SYLED-Cediscor)
École doctorale 268 – Langage et langues: description, théorisation, transmission.

Ludwig-Maximilians-Universität München
Linguistisches Internationales Promotionsprogramm (LIPP)
avatar
Cécile W
Admin

Nombre de messages : 1926
ED /EA : 267 Arts et médias/ Ircav/ EnsadLab
Thèmes de recherche : Esthétique et muséologie de l'art contemporain / Le récolement et la conservation des objets numériques/ L'histoire de l'image de synthèse en France.
Date d'inscription : 15/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum