L’Académie de France à Rome (1921-1971)‏

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Académie de France à Rome (1921-1971)‏

Message par Cécile W le Mar 16 Oct - 16:17

SOUTENANCE DE THESE


Mme RAPHAELLE RENARD soutiendra sa thèse de doctorat (Paris IV) sur le sujet suivant :

L’Académie de France à Rome (1921-1971). Des artistes et une institution garante de la tradition classique face à la modernité.

vendredi 26 octobre 2012
à 14h
à la Maison de la Recherche, Salle
D323, 28 rue Serpente, 75006 Paris

En présence du jury :
M. FARON ( PARIS 4 )
M. JOBERT ( PARIS 4 )
M. PINOL ( ENS LYON )
M. RACINE ( CGP )
M. SIRINELLI ( IEP PARIS )
Résumés :
Dernier bastion de la tradition classique, l’Académie de France à Rome connaît, depuis le milieu du XIXᵉ siècle, une forte remise en cause de sa position dominante dans le système des Beaux-Arts français. Le renversement de la hiérarchie des valeurs esthétiques, l’inflation du nombre de créateurs et le changement de leur statut modifient profondément le paysage de l’art et semblent placer à l’arrière-garde du XXᵉ siècle l’institution et ses créateurs. L’État, autorité de tutelle, adopte une position ambivalente dans ses rapports à l’Académie de France : s’il ne l’insère ni dans ses projets de politique culturelle sur le territoire national ni dans sa politique de rayonnement culturel en Italie, il continue à soutenir les Grands Prix par le biais de commandes et d’achats publics. La précipitation de ce système va intervenir dans les années 1960 avec, en premier lieu, la nomination de Balthus à la tête de l’institution par Malraux et les réformes des concours de Rome. Cependant, ce sont les événements du printemps 1968 qui vont marquer un coup d’arrêt à cette organisation en légitimant la suppression des Grands Prix et en dépossédant l’Académie des Beaux-Arts de ses prérogatives, initiant ainsi une refonte complète et durable de l’institution.
avatar
Cécile W
Admin

Nombre de messages : 1926
ED /EA : 267 Arts et médias/ Ircav/ EnsadLab
Thèmes de recherche : Esthétique et muséologie de l'art contemporain / Le récolement et la conservation des objets numériques/ L'histoire de l'image de synthèse en France.
Date d'inscription : 15/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum